Enfances perdues : l’impact du conflit armé sur les enfants au Nigéria et au-delà (Tchad, Cameroun et Niger)

pic enfances perduesEnviron 800 000 enfants ont été obligés de fuir leurs foyers en raison du conflit dans le nord du Nigéria.

Publié un an après l’enlèvement de plus de 200 écolières à Chibok, le rapport Enfances perdues  révèle que le nombre d’enfants qui ont fui les violences à l’intérieur du Nigéria, ou qui traversent les frontières pour se réfugier au Tchad, Niger et Cameroun, a plus que doublé en à peine un an.

Le rapport Enfances perdues présente le lourd tribut que le conflit fait payer aux enfants du Nigéria et de la région. Depuis Janvier 2015, environ 19 000 personnes se sont réfugiées au Tchad.

«L’enlèvement de plus de 200 filles à Chibok n’est qu’un seul des événements tragiques qui se multiplient au Nigéria et dans la région», a déclaré M. Manuel Fontaine, Directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et centrale dans un communiqué de presse.

L’UNICEF travaille avec ses partenaires pour fournir de l’eau salubre et les services de santé indispensables, rétablir l’accès à l’éducation en créant des espaces temporaires d’apprentissage, et dispenser un traitement thérapeutique aux enfants souffrant de malnutrition

Pour lire le rapport,cliquez sur le lien ci-dessous:

http://www.poliofreechad.org/medias/1429639504_child_alert_french_final.pdf

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s