Portraits croisés : Les défis de la nutrition dans le Guera

« Je suis même surprise. En quelques jours, il a très vite retrouvé la santé. On peut rentrer à la maison maintenant. »
Le mardi 25 aout, Idriss, souffrant de Malnutrition Aigüe Sévère avec complications médicales, a été référé au Centre Nutritionnel Thérapeutique de l’hôpital de Mongo.  Il a été soigné et bénéficié de 6 repas nutritifs par jour. Le samedi 29 aout, Mahamat Idriss avait repris 700 grammes et la fièvre avait disparu, pour le plus grand plaisir de Siame, sa mère qui a pu rentrer chez elle le jour même.

6 - Copie

« Ma fille était malade, mais c’est tombé au moment où on se déplaçait. C’était impossible de suivre le programme du centre de santé de mon village. Heureusement, j’ai trouvé de l’aide ici aussi. »

Originaire du village de Zoublié, Haoua est installée dans le ferrique Kadam en attendant la fin de la saison des pluies. Grâce au travail des relais communautaires, son enfant a été réadmis au programme nutritionnel du centre de sante de Niergui. Sa fille, Halimé se porte beaucoup mieux aujourd’hui.

7 - Copie

« Dans notre culture, un nouveau-né ne doit pas sortir du ferrique avant 40 jours. Ce sont nos traditions. Mais on ne refuse pas que les relais viennent nous voir et nous donne des conseils. Dieu merci, mon fils et ma femme vont bien. »

Ousmane Alamine vit dans un Ferrique Nomade dans la région du Guéra. Sa femme, Safia a accouchée sa fille à domicile dans des conditions difficiles. Grâce à la visite de relais, elle a pu recevoir des soins sanitaires et nutritionnels à domicile pour elle et son enfant, en attendant de pouvoir quitter le ferrique. après 40 jours.

5 - Copie

« Toute seule avec 4 garçons, ce n’est pas facile tous les jours. Je travaille dur avec mes fils pour leur offrir une vie meilleure. »

Noura cultive les champs de sa famille afin de nourrir sa famille. Le dernier a passé dix jours à l’hôpital, référé pour malnutrition avec complications médicales. Ses parents lui ont proposé de passer par les guérisseurs traditionnels, ce qu’elle a refusé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s