Le Fonds central d’intervention d’urgence (CERF) alloue 10 millions de dollars

N’Djamena, le 29 juin 2016: Le Fonds central des Nations Unies pour les interventions d’urgence (CERF) vient d’approuver, sous le volet « réponse rapide », l’attribution de 10 millions de dollars américains pour la réponse humanitaire au Tchad, afin de répondre aux besoins les plus urgents des personnes affectées par la crise dans la région du Lac et par l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans la bande sahélienne.

Plus de 110 000 personnes déplacées dans la région du Lac à cause du contexte sécuritaire vivent toujours dans des conditions très précaires, dans une centaine de sites ou villages d’accueil. De plus, un million de personnes sont en insécurité alimentaire sévère, tandis que 190 000 enfants souffrent de malnutrition aigüe sévère, principalement dans la bande sahélienne au Tchad.

Selon le Coordonnateur Humanitaire au Tchad, M. Stephen Tull, « Cette allocation CERF est absolument vitale pour répondre à ces besoins humanitaires majeurs, car la crise dans le Bassin du Lac Tchad est l’une des plus sous-financées au monde, par rapport aux besoins identifiés. De plus, la dégradation de l’insécurité alimentaire dans toute la bande sahélienne illustre bien le contexte d’intervention complexe au Tchad, marqué par des crises multiples et interconnectées ».

Plus de la moitié des fonds CERF servira à fournir une assistance vitale aux populations déplacées et hôtes dans la cuvette nord de la région du Lac, restée plusieurs mois inaccessible pour des raisons sécuritaires. Il s’agira notamment de renforcer les cliniques mobiles, les services de santé et la vaccination des enfants (14% des fonds), de renforcer l’accès à l’eau potable à l’hygiène et à l’assainissement (10%), d’appuyer les structures communautaires de protection (7%), et de poursuivre l’enregistrement des populations déplacées ainsi que la fourniture d’abris d’urgence et d’articles ménagers essentiels (14%). Le reste des fonds sera consacré à l’assistance alimentaire (40%), ainsi qu’à la prise en charge et la prévention de la malnutrition aigüe sévère et modérée (15%) dans les régions du Lac, Kanem, Bar-El-Gazal, Guera et Wadi-Fira.

« Une assistance supplémentaire est indispensable car ce financement CERF ne couvrira que partiellement les besoins humanitaires prioritaires. Il est également nécessaire de mettre en œuvre des solutions durables pour soutenir les moyens de subsistance des populations affectées et ainsi réduire la dépendance à l’aide», souligne M. Florent Méhaule, Chef du Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA) au Tchad.

L’allocation de ces fonds CERF intervient à un moment critique, alors que seulement 13% des financements nécessaires à la mise en œuvre du plan de réponse humanitaire pour l’année 2016 ont été obtenus.

Les projets approuvés par le CERF seront mis en œuvre dans les six prochains mois par les Agences Nations Unies en partenariat avec les ONG et les services étatiques. Les Agences récipiendaires sont le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et le Programme Alimentaire Mondial (PAM).

Pour plus d’information, veuillez contacter: M. Florent Méhaule, Chef de Bureau, mehaule@un.org, Tél. +23568851004 Mme. Mayanne Munan, Chargée de l’Information Publique, munan@un.org, Tél. +23562934826 Les communiqués d’OCHA sont disponibles sur  www.unocha.org  ou www.reliefweb.int.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s