AMFACHIR, la fillette qui sauve ses parents

Dès notre entrée dans la cour, une fillette pleine de vie nous accueille d’un air joyeux. Sa mère essaie de la retenir dans sa course. Halimé Moussa, paraissait plutôt jeune avec ses 19 ans et ce, malgré un mariage et une maternité précoce. Elle a été forcée par ses parents à se marier et a dû quitter la classe de 3ème de sa ville natale de Sarh au sud pour rejoindre son mari à Mongo au centre du Tchad.

2H6A0793
UNICEFChad/2018/Azoura

Après de brèves salutations, Halimé nous installe sous sa véranda, encerclé de modestes maisons. « Tout a commencé avec des vomissements, des diarrhées et des amaigrissements. Je ne savais pas de quoi souffrait ma fille Amfachir » me confie-t-elle d’une voix calme mais empreint de tristesse. « Nous sommes allé au dispensaire du quartier mais son état ne faisait que s’empirer. Nous nous sommes rendus ensuite à l’hôpital et le médecin a découvert qu’elle souffrait de malnutrition. »

Elle baisse la tête un moment et avec une profonde inspiration, elle reprend son récit : « après les examens, le médecin m’a informé que ma fille avait le sida et m’a demandé de faire moi aussi le test de dépistage. Mon test s’est révélé positif, de même que celui de mon mari. Dieu merci, ma fille, mon mari et moi prenons les médicaments contre cette maladie. ».

2H6A1429
UNICEFChad/2018/Nancy

Le dépistage des enfants malnutris dans les Unités Nutritionnelles Thérapeutiques (UNT) est une approche mise en œuvre par le Gouvernement du Tchad avec l’appui de l’UNICEF dans les Provinces du Batha, Guéra et Salamat afin d’améliorer la prise en charge pédiatrique du VIH chez les enfants et favoriser le dépistage des parents. Tous les enfants admis dans ces formations sanitaires sont systématiquement dépistés après counseling des parents et les cas positifs mis sous traitement ARV à la pleine satisfaction de Dr. Régina, médecin responsable principal de la Pédiatrie de l’hôpital provincial de Mongo « J’aime le fait de prendre soin de ces innocents. Ils arrivent dans une mort apparente : infections respiratoires aiguës, paludisme, maladies diarrhéiques, mais après les soins, ils s’en sortent. C’est une bonne initiative pour améliorer la prise en charge pédiatrique du VIH et le dépistage familial ».

2H6A1345
UNICEFChad/2018/Nancy

 

Malgré les succès de cette approche, il était très difficile au début de convaincre les parents pour le dépistage. En 2016 par exemple sur 864 enfants malnutris admis à l’UNT de Mongo, seulement 415 parents (48%) ont accepté le dépistage de leurs enfants. Ce gap a été rehaussé grâce à un travail assidu de sensibilisation et de counseling. Actuellement tous les enfants sont dépistés systématiquement.

ASTBF. Centre adolescentes pour l«information sur SIDA/VIH
UNICEFChad/2011/Esteve

Amfachir fait partie de ces multiples enfants et leurs parents qui ont été retrouvés par le biais de l’approche intégrée nutrition-VIH. Pour l’ensemble des Provinces concernées par l’approche, entre 2015 et 2017, sur plus de 11, 000 enfants Malnutris Aigus Sévères avec complication admis dans les UNT, plus de 10 000 ont été dépistés au VIH/Sida, avec 82 séropositifs sous traitement ARV.

Le défi principal est d’exploiter cette porte d’entrée pour élargir la prise en charge pédiatrique du VIH par le biais des unités nutritionnelles sur tout le territoire tchadien car les enfants de 0-14 ans séropositifs sous ARV ne représentent que 18% et le VIH fait partie des causes sous-jacentes de la malnutrition chez les enfants qui doivent bénéficier d’une prise en charge intégrée des maladies.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s