Annour Djidda le « Super Papa » 💪🏽

L’UNICEF au Tchad a appuyĂ© en fin avril, une campagne de Vaccination đź’‰ contre la Rougeole au Tchad afin de protĂ©ger les enfants de 6 mois Ă  9 ans pour sortir le pays de l’épidĂ©mie.

Nous sommes à Dourbali un Département de la Province du Chari Baguirmi au Tchad. Sous le grand arbre à l’angle de la maison du Chef de Canton, l’équipe des vaccinateurs accueille les petits enfants, pour la plupart accompagnés de leurs ainés, tous concernés par la cible de la vaccination.

Annour and childrens
SĂ©ance de vaccination Ă  Dourbali contre la Rougeole – ©UNICEF Tchad/2019/Ndal-lah

Dans cette ville, la population a été très marquée par l’épidémie de rougeole. Plus de 500 personnes ont été touchées par cette maladie, ce qui justifie cet engouement spécial de la population à accepter la vaccination sans trop de réticence. Pour elle, il n’est pas question que « Amkignègnè », (nom de la rougeole en arabe locale) fasse de nouvelles victimes.

Les mouvements se sont calmés, Annour Djidda, la trentaine révolue, s’approche avec ses trois enfants. Voir un père poser un tel acte est plutôt une image rare dans cette localité. Mais pour lui, il n’y a aucune gêne lorsqu’il s’agit de la santé de ses enfants.

Annour Djidda 35 ans
Annour Djidda un père de famille Ă  Dourbali avec son fils – ©UNICEF Tchad/2019/Ndal-lah

« La rougeole a tué beaucoup d’enfants à Dourbali. C’est pourquoi j’ai décidé de venir personnellement avec mes enfants à la vaccination pour les protéger » Annour Djidda.

Malgré ses horaires de travail à la boulangerie qui l’occupent de 06h à 21h, il a pris une autorisation spéciale afin de conduire personnellement ses enfants et s’assurer qu’ils ont reçu la dose de vaccin nécessaire contre la rougeole.

La rougeole est une fièvre Ă©ruptive qui atteint le plus grand nombre d’enfants dans le monde. Elle se manifeste habituellement par une fièvre Ă©levĂ©e, la conjonctivite, l’œdème des paupières, les yeux bouffis, l’écoulement nasal, la toux, la diarrhĂ©e, les vomissements etc. Ces complications sont Ă  l’origine de la mortalitĂ© d’un grand nombre d’enfants.

Le Tchad est en situation d’épidémie de Rougeole depuis la fin du mois d’avril 2018. De 5 336 cas en 2018, le pays est passé à 9 009 cas au premier trimestre de 2019 avec 68 décès.

IMG_8079 (2)
Fannè Abakar après avoir reçu son vaccin contre la rougeole à Sénégal, un village aux alentours
De Dourbali – ©UNICEF Tchad/2019/Ndal-lah

Pour répondre à cette situation, le Ministère de la Santé Publique, en collaboration avec l’UNICEF et l’appui technique de partenaires tels que l’OMS, MSF, la Croix Rouge a lancé une campagne de vaccination dans neuf districts sanitaires du pays fortement affectés. Cette campagne qui s’est déroulée du 09 au 15 avril 2019, a permis de vacciner 648 656 enfants âgés de 6 mois à 9 ans, soit une couverture de 105% dont 41 262 zéro doses (6%) dans les districts de Laokassy (Logone Occidental), Massenya, Mandélia, Dourbali et Ba-illi (Chari Baguirmi), Mongo (Guéra), Moïssala (Mandoul) Pala (Mayo Kebbi Ouest) et Aboudéïa (Salamat).

***********

L’UNICEF soutient techniquement et financièrement le gouvernement du Tchad afin que chaque enfant reçoive les vaccins dont il a besoin pour sa santé grâce aux contributions du comité Américain pour l’UNICEF.

Publicités

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s