Archives du mot-clé CERF

The Central Emergency Response Fund (CERF) allocates US$ 10 million

N’Djamena, 29 June, 2016: The United Nations Central Emergency Response Fund (CERF) has approved, under the rapid response window, the allocation of US$ 10 million for the humanitarian response in Chad, to meet the most pressing needs of those affected by the crisis in the Lac region, and food insecurity and malnutrition in the Sahel belt.
More than 110 000 people displaced in the Lac region due to the security situation are still living in very precarious conditions in around hundred sites or host villages. In addition, one million people are severely food insecure, while 190,000 children are suffering from severe acute malnutrition in the Sahel belt in Chad.

According to the Humanitarian Coordinator in Chad, Mr. Stephen Tull, « This CERF allocation is absolutely vital to address these major humanitarian needs, as the crisis in the Lake Chad Basin is one of the most under-funded in the world, compared with identified needs. Moreover, the degradation of food insecurity throughout the Sahel belt illustrates the complexity of the context in Chad, marked by multiple and interconnected crises. « 

More than half of the CERF funds will be used to provide vital assistance to the displaced people and host communities in the northern area of the Lac region, which was inaccessible during several months for security reasons. This will include strengthening mobile clinics, health services and vaccination of children (14 % of the funds), improving access to drinking water, hygiene and sanitation (10%), supporting community protection mechanisms (7%), and continuing the registration of displaced populations as well as the provision of emergency shelter and essential household items (14%). Remaining funds will be dedicated to food assistance (40%), and prevention and treatment of severe and moderate acute malnutrition (15%) in the regions of Lac, Kanem, Bar- El Gazal, Guera and Wadi Fira.

« Additional support is essential because this CERF funding will only partly cover priority humanitarian needs. It is also necessary to implement durable solutions to support the livelihood of affected population and thereby reduce aid dependency » said Mr. Florent Méhaule, Head of Office of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA) in Chad.

The allocation of these CERF funds comes at a critical time, while only 13% of the funding necessary to the implementation of 2016 humanitarian response plan have been received so far.

The projects approved by the CERF will be implemented in the next six months by UN agencies in partnership with NGOs and State services. The funds will be managed by the United Nations Children’s Fund (UNICEF), the United Nations Population Fund (UNFPA), the Office of the High Commissioner for Refugees (UNHCR), the International Organization for Migration (IOM), the World Food Programme (WFP), and the World Health Organization (WHO).

For further information, please contact: Mr. Florent Méhaule, Head of Office, mehaule@un.org, Tel. +23568851004 Ms. Mayanne Munan, Public Information Officer, munan@un.org, Tel. +23562934826 OCHA press release are available on: www.unocha.org ou www.reliefweb.int.

Le Fonds central d’intervention d’urgence (CERF) alloue 10 millions de dollars

N’Djamena, le 29 juin 2016: Le Fonds central des Nations Unies pour les interventions d’urgence (CERF) vient d’approuver, sous le volet « réponse rapide », l’attribution de 10 millions de dollars américains pour la réponse humanitaire au Tchad, afin de répondre aux besoins les plus urgents des personnes affectées par la crise dans la région du Lac et par l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans la bande sahélienne.

Plus de 110 000 personnes déplacées dans la région du Lac à cause du contexte sécuritaire vivent toujours dans des conditions très précaires, dans une centaine de sites ou villages d’accueil. De plus, un million de personnes sont en insécurité alimentaire sévère, tandis que 190 000 enfants souffrent de malnutrition aigüe sévère, principalement dans la bande sahélienne au Tchad.

Selon le Coordonnateur Humanitaire au Tchad, M. Stephen Tull, « Cette allocation CERF est absolument vitale pour répondre à ces besoins humanitaires majeurs, car la crise dans le Bassin du Lac Tchad est l’une des plus sous-financées au monde, par rapport aux besoins identifiés. De plus, la dégradation de l’insécurité alimentaire dans toute la bande sahélienne illustre bien le contexte d’intervention complexe au Tchad, marqué par des crises multiples et interconnectées ».

Plus de la moitié des fonds CERF servira à fournir une assistance vitale aux populations déplacées et hôtes dans la cuvette nord de la région du Lac, restée plusieurs mois inaccessible pour des raisons sécuritaires. Il s’agira notamment de renforcer les cliniques mobiles, les services de santé et la vaccination des enfants (14% des fonds), de renforcer l’accès à l’eau potable à l’hygiène et à l’assainissement (10%), d’appuyer les structures communautaires de protection (7%), et de poursuivre l’enregistrement des populations déplacées ainsi que la fourniture d’abris d’urgence et d’articles ménagers essentiels (14%). Le reste des fonds sera consacré à l’assistance alimentaire (40%), ainsi qu’à la prise en charge et la prévention de la malnutrition aigüe sévère et modérée (15%) dans les régions du Lac, Kanem, Bar-El-Gazal, Guera et Wadi-Fira.

« Une assistance supplémentaire est indispensable car ce financement CERF ne couvrira que partiellement les besoins humanitaires prioritaires. Il est également nécessaire de mettre en œuvre des solutions durables pour soutenir les moyens de subsistance des populations affectées et ainsi réduire la dépendance à l’aide», souligne M. Florent Méhaule, Chef du Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA) au Tchad.

L’allocation de ces fonds CERF intervient à un moment critique, alors que seulement 13% des financements nécessaires à la mise en œuvre du plan de réponse humanitaire pour l’année 2016 ont été obtenus.

Les projets approuvés par le CERF seront mis en œuvre dans les six prochains mois par les Agences Nations Unies en partenariat avec les ONG et les services étatiques. Les Agences récipiendaires sont le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et le Programme Alimentaire Mondial (PAM).

Pour plus d’information, veuillez contacter: M. Florent Méhaule, Chef de Bureau, mehaule@un.org, Tél. +23568851004 Mme. Mayanne Munan, Chargée de l’Information Publique, munan@un.org, Tél. +23562934826 Les communiqués d’OCHA sont disponibles sur  www.unocha.org  ou www.reliefweb.int.